Retour à l’accueil du blogue

LES MYTHES AU SUJET DE LA ROBOTIQUE INDUSTRIELLE

3 mai 2016

LES MYTHES AU SUJET DE LA ROBOTIQUE INDUSTRIELLE

MYTHE #1 : les robots sont trop chers

Les robots coûtent moins cher qu’il y a encore quelques années et sont maintenant à la portée financière d’un plus grand nombre d’entreprises manufacturières. Les robots permettent de produire 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 sans, pratiquement, de temps d’immobilisation ; ils ouvrent la voie, en conséquence, à une augmentation de la production et des bénéfices. L’automatisation peut même être encore plus avantageuse pour des processus impliquant des unités de gestion des stocks multiples, parce qu’un robot peut effectuer plusieurs opérations en même temps. 

MYTHE #2 : les robots ne sont pas fiables

Les robots ont acquis une réputation de fiabilité dans de nombreuses industries, dont celles des biens de consommation, des denrées alimentaires, des produits chimiques, des aliments pour animaux et bien d’autres encore. En fonction de son type, la fiabilité du robot peut être déterminée sur la base du nombre d’heures de production jusqu’à l’apparition d’une erreur. Cette fiabilité améliore la précision dans la planification de la production et des opérations courantes d’entretien préventif. La fiabilité des processus augmente parce que les robots sont conçus pour assurer l’application des normes de production et d’hygiène les plus strictes, et ce, même dans des conditions extrêmes.  

MYTHE #3 : les robots sont d’une utilisation complexe

Les robots sont fiables dans leur fonctionnement parce que leurs interfaces faciles à utiliser n’exigent pas que les opérateurs soient hautement qualifiés. La facilité d’utilisation est accrue par l’incorporation d’une interface homme-machine (HMI) et d’un automate programmable industriel (API), qui facilite une automatisation sobre qui améliore, elle-même, la capacité, inhérente aux robots, d’augmenter l’efficacité de la production.




MYTHE #4 : les robots ne profitent pas aux travailleurs des usines

L’équipement robotique est constamment en cours d’amélioration ; on s’efforce ainsi d’ouvrir de nouvelles voies dans l’automatisation des lignes de production et de réduire le nombre et la gravité des blessures sur les lieux de travail. En plus de renforcer la protection de la santé des employés par une sécurité et une ergonomie améliorées, l’automatisation réduit les blessures dues aux mouvements répétitifs en accomplissant les tâches répétitives à la place des employés. Pour cette raison, les robots libèrent les employés et les rendent disponibles pour l’accomplissement de tâches à valeur ajoutée, réduisent les risques de coûts de santé supportés par les employeurs et libèrent les entrepreneurs du besoin de remplacer certains de leurs employés prenant leur retraite. Et qu’en est-il des emplois ? Tandis que certains emplois sont lentement remplacés, des millions d’autres emplois sont créés par la robotique, dans des secteurs tels que l’ingénierie, l’intégration et la programmation. 

Avez-vous besoins de faits plus convaincants ? Voici d’autres bénéfices indirects résultant de la robotique :

Une plus grande flexibilité de la production due au fait que la reprogrammation de robots pour différents projets ou l’utilisation de différents programmes pour différentes productions est plus rapide et moins coûteuse qu’une nouvelle formation des employés.

Les risques de retards de fabrication sont réduits, car un robot peut effectuer plusieurs opérations en même temps.

Le besoin en espace à l’usine est réduit parce que les robots peuvent opérer dans un plus grand nombre de configurations et dans des espaces plus restreints que les humains.

Planification améliorée grâce à une production fiable et prévisible.

Les arguments en faveur de la robotique

Même si la décision d’intégrer des robots dans un processus de fabrication inclut la prise en compte des coûts d’équipement et des avantages directs de l’automatisation, il est également important de prendre en considération les avantages indirects de la robotique afin d’être en mesure de déterminer un RSI précis. Une productivité accrue, un meilleur respect des exigences de qualité et une meilleure protection de la santé des employés, tous ces points rendus possibles par l’automatisation sont des facteurs favorables à un retour sur investissement supérieur.

L’automatisation d’une installation de production peut générer, tant à long qu’à court terme, des économies importantes à de nombreux niveaux. L’évaluation du RSI doit non seulement prendre en compte les coûts à court terme entraînés par l’ajout de l’automatisation, mais également la planification stratégique à long terme, dans le cadre de laquelle l’automatisation permet à la société d’avoir un avantage compétitif.

Article suivant