Retour à l’accueil du blogue

Préparation de tourbière : Comment choisir la bonne herse ?

16 août 2016

Préparation de tourbière : Comment choisir la bonne herse ?

Une bonne préparation de tourbière peut augmenter la productivité de la tourbière de manière significative. Étant donné que la herse est une partie essentielle de la préparation de tourbière, il est important de choisir le type approprié de herse en fonction de la tourbe et des conditions météorologiques.

Ici, il y a six types de herses et une brève description de leur objectif et de leurs avantages, ce qui devrait vous aider à sélectionner le type parfait pour vos besoins.

La herse à dents est le type plus versatile et également le type qui détachera la plus grande quantité de tourbe. C’est la première tourbe qu’un producteur de tourbière devrait avoir et c’est en plus la sorte la plus commune en Amérique du Nord. Lorsqu’elle est ajustée à une faible profondeur, elle peut être utilisée pour le détachement ainsi que pour un léger séchage de la tourbe. Elle produit des morceaux de tourbe plats, dont la taille variera en fonction de la profondeur à laquelle les dents sont ajustées : plus les dents vont en profondeur, plus les morceaux de tourbe seront gros. La vitesse de déplacement doit être accordée en fonction de la profondeur ajustée : vitesse réduite en cas de herse en profondeur, vitesse plus élevée quand la herse se fait en surface.

La herse à point rotatif est conçue pour briser la tourbe en de petits morceaux ronds.  Cette herse est souvent utilisée pour minimiser des fines particules de poussière. Elle doit être utilisée à une vitesse de déplacement appropriée afin d’être efficace.

La herse à disque rotatif est conçue pour briser la tourbe en de petits morceaux plats. Elle libère normalement une quantité supérieure de tourbe que la herse de point de rotation. La vitesse de déplacement devrait aller de vitesse moyenne à vitesse élevée.

La herse à cuillère est majoritairement utilisée pour accélérer l’étape de séchage. Elle est conçue pour retourner la couche supérieure de la mousse de tourbe et pour faire des petits sillons après la récolte. La herse à cuillère est le plus efficace sous des conditions météorologiques favorables, étant donné qu’elle expose la partie humide de la tourbe en vrac. Elle n’est pas recommandée sous des conditions météorologiques moins favorables (de la pluie avec quelque jours ensoleillés entre).


                            

La herse conditionnante est une combinaison de racines (dents) et de cuillères. Elle est conçue pour supprimer des petites racines et souches et pour assouplir la surface supérieure, accélérant la récolte après une légère pluie. Cette herse est le mieux utilisée sous des conditions météorologiques moins favorables, étant donné qu’elle mélange la tourbe plutôt que de la retourner, ce qui aide au séchage sans que la tourbe soit humide en surface. Le processus de séchage sur la surface est alors plus rapide, quoique moins profonde, et permet la récolte de plus petites quantités de tourbe à des intervalles plus courts.

La herse de printemps est très similaire à la herse conditionnante et est utilisée aux mêmes fins, sauf qu’elle dispose d’une deuxième rangée de doigts (sources) et ces tâteurs sont plus grands.

Article suivant