Retour à l’accueil du blogue

L’EMBALLAGE AU FÉMININ

7 mars 2016

L’EMBALLAGE AU FÉMININ

Chez Premier Tech Chronos, l’esprit innovateur est en constante évolution, s’appuyant sur un principe de reconnaissance des talents et des compétences de ses équipiers. PTC souhaite mettre en lumière des équipières qui brisent les barrières et qui démontrent leur capacité d’adaptation et leur passion à tous les jours.





SON PARCOURS

Ma passion pour les affaires s’est développée dès ma tendre enfance. Mes parents étaient les propriétaires d’un établissement hôtelier et des travailleurs acharnés. Ils m’ont transmis plusieurs valeurs importantes qui m’ont guidée tout au long de mon parcours académique et professionnel. Après avoir complété ma formation universitaire en administration des affaires, j’ai œuvré pendant cinq ans au sein d’un cabinet comptable. J’ai d’ailleurs obtenu le titre de CPA en 1992 alors que j’étais à l’emploi de cette entreprise. En 1995, on m’a attribué le dossier de la vérification comptable de Premier Tech, qui m’a finalement proposé de joindre son équipe. Après avoir travaillé pendant quelques années pour l’entreprise, on m’a offert un poste au sein de l’équipe Environnement et Biotechnologie. J’ai occupé ce poste pendant sept ans avant d’être mutée au poste que j’occupe présentement dans l’équipe de Premier Tech Chronos (PTC).


CE QU’ELLE CONSIDÈRE COMME ESSENTIEL POUR OCCUPER SON POSTE

En tant que vérificatrice, j’ai eu la chance d’apprendre les principes essentiels à la gestion administrative et financière d’une organisation. La rigueur et le souci du détail sont certainement deux des qualités les plus importantes pour occuper ce poste. Il faut aussi être polyvalent, curieux et apprécier le contact avec le public. En effet, mon expérience m’a appris qu’il est beaucoup plus facile de trouver des solutions aux problèmes auxquels font face les autres lorsqu’on établit une véritable connexion avec eux. Pour y arriver, il faut faire preuve d’empathie et leur démontrer que leur satisfaction est notre unique préoccupation. À mon avis, il faut considérer chaque requête de cette manière, peu importe qu’elle provienne d’un client ou d’un collègue.


LES DÉFISQU’ELLE RENCONTRE AU QUOTIDIEN

Mon poste m’amène à travailler avec des collaborateurs situés aux quatre coins de la planète, si bien que certains des défis les plus importants sont liés à la distance qui nous sépare. PTC étant une entreprise en plein développement, je dois être en mesure de m’adapter rapidement aux nouveaux défis qui se présentent à nous. Je suis d’ailleurs amenée à me déplacer dans différents pays pour apporter mon soutien et veiller à ce que nos filiales utilisent de bons outils de gestion et d’analyse. L’ouverture d’esprit et la capacité de se projeter dans l’avenir sont également des qualités importantes particulièrement dans le cas d’une entreprise qui est en croissance comme PTC. Enfin, sur le plan humain, il faut être en mesure de s’adapter rapidement à la culture de nos collaborateurs afin d’éliminer rapidement toute barrière culturelle. Il ne faut jamais oublier que nous formons une seule et même équipe.


LA DYNAMIQUE DE TRAVAIL DANS UN ENVIRONNEMENT MAJORITAIREMENT MASCULIN

Toute mon enfance, j’ai été entourée de garçons. Je ne me suis jamais sentie différente d’eux. J’aimais leur côté téméraire et un peu casse-cou. Pour être acceptée parmi eux, je savais qu’il fallait que je surmonte mes peurs et que j’adopte une bonne attitude. J’ai toujours été confortable dans ce type d’environnement, car j’apprécie la fougue et l’attitude directe de mes collègues masculins. Comme eux, j’aime passer à l’action et je refuse de me mettre des barrières.

SA PLUS GRANDE FIERTÉ PROFESSIONNELLE

Je suis convaincue que mes efforts actuels auront des retombées positives pour PTC à moyen et à long terme. Au cours des 20 dernières années, j’ai vu notre entreprise croître considérablement, ce qui l’a progressivement amenée à revoir ses outils de gestion. Toutefois, j’accorde toujours autant d’importance au respect de mes collègues. Plusieurs d’entre eux faisaient d’ailleurs partie de l’équipe à mes débuts. Nous partageons une vision commune et la même passion pour notre entreprise. Je suis fière de ce que l’équipe de PTC a accompli et je suis heureuse de faire partie de l’aventure que nous vivons tous les jours.








SON PARCOURS

J’ai complété un baccalauréat en sciences humaines avec une majeure en anglais pour ensuite me lancer dans une maîtrise en études anglaises. Une fois mes études complétées, je me suis joint à l’équipe de Chronos Richardson en Thaïlande, dont j’ai fait partie pendant plusieurs années. Je suis membre à part entière de la grande famille Premier Tech Chronos depuis 2010. Après avoir été assistante aux ventes, j’ai été promue au poste que j’occupe présentement soit directrice des ventes.


CE QU’ELLE CONSIDÈRE COMME ESSENTIEL POUR OCCUPER SON POSTE

Le respect et l’honnêteté sont deux valeurs qui me tiennent particulièrement à cœur et qui influencent mon travail au quotidien. En tant que directrice, je suis responsable de mon équipe et de nos performances. C’est mon devoir de m’assurer que les tâches soient accomplies comme il se doit et de faire en sorte que nous soyons prêts à nous occuper de celles qui suivront.


LES DÉFIS QU’ELLE RENCONTRE AU QUOTIDIEN

Nos clients ont des besoins différents qui requièrent une attention particulière de notre part. En effet, il est nécessaire d’analyser chaque situation sous toutes ses coutures afin d’en dégager une compréhension suffisante pour aider le client. Trouver la meilleure solution au bon moment avec une approche adaptée aux besoins spécifiques du client est un défi que je dois relever chaque jour.


LA DYNAMIQUE DE TRAVAIL DANS UN ENVIRONNEMENT MAJORITAIREMENT MASCULIN

Bien évidemment, il y a des différences de caractère et d’attitude avec lesquelles nous devons composer dans notre environnement de travail. Toutefois, je crois que toute bonne équipe doit être en mesure d’établir un climat de travail qui permettra à ses membres de performer. Il faut faire l’effort de se comprendre et parfois faire des compromis pour construire un bel esprit d’équipe. Après tout, nous avons tous le même objectif !


SA PLUS GRANDE FIERTÉ PROFESSIONNELLE

J’éprouve une grande fierté par rapport à mon cheminement professionnel en général. Toutefois, mon plus grand accomplissement est d’avoir joint l’équipe de Premier Tech Chronos en Thaïlande. Côtoyer un gestionnaire comme monsieur Julian Jones a été une expérience très enrichissante pour moi. Ma collaboration avec lui et son équipe m’a permis de repousser mes limites chaque jour. Monsieur Jones était un homme brillant et talentueux qui m’a beaucoup appris autant au plan professionnel que personnel. C’était un ami qui nous manquera à tous.






SON PARCOURS

J’ai toujours aimé les sciences pures et appliquées, alors l’idée de faire des études en ingénierie, plus particulièrement en génie mécanique, m’est venue tout naturellement. J’ai d’abord travaillé comme planificatrice chez un fabricant de semi-remorques pour ensuite amorcer ma carrière chez PTC. J’occupais alors un poste associé à la gestion de la qualité de la production manufacturière dans nos installations de Rivière-du-Loup. À la suite de l’acquisition de l’entreprise Chronos Richardson par Premier Tech, j’ai eu la chance d’aller en Allemagne pour y travailler avec l’équipe locale pendant une année. À mon retour, je me sentais prête à relever de nouveaux défis, ce qui m’a amenée à devenir chargée de projets chez PTC.


CE QU’ELLE CONSIDÈRE COMME ESSENTIEL POUR OCCUPER SON POSTE

Un bon chargé de projets doit être polyvalent et capable de s’occuper de plusieurs projets en même temps. Il faut s’assurer de placer les intérêts du client au cœur de chacune de nos actions afin de prendre les bonnes décisions.


LES DÉFIS QU’ELLE RENCONTRE AU QUOTIDIEN

La standardisation des processus représente tout un défi particulièrement dans la mesure où les clients ont des besoins spécifiques qui nécessitent des solutions personnalisées. Ce défi est d’autant plus important que ces projets sont maintenant accomplis par des équipes qui sont dispersées à travers le monde.


LA DYNAMIQUE DE TRAVAIL DANS UN ENVIRONNEMENT MAJORITAIREMENT MASCULIN

J’ai pratiquement toujours travaillé dans un environnement majoritairement masculin, alors il est difficile pour moi de me prononcer à ce sujet. Chez Premier Tech Chronos, le travail d’équipe est primordial étant donné l’importance des projets que nous devons accomplir. L’interdisciplinarité et la mise en commun de nos talents individuels sont d’ailleurs essentiels afin de relever les grands défis qui se présentent à nous.


SA PLUS GRANDE FIERTÉ PROFESSIONNELLE

Au fil de mes 15 années de carrière chez PTC, j’ai vu notre entreprise croître et évoluer au point de devenir un leader dans le domaine de l’emballage industriel. Je suis fière d’avoir pu apporter ma contribution à ce succès et d’avoir la chance d’y participer encore aujourd’hui.








SON PARCOURS

J’ai amorcé ma carrière après avoir complété ma formation technique, il y a plus de huit ans. À l’époque, travailler chez Premier Tech Chronos représentait un défi intéressant, et encore aujourd’hui, je suis confrontée à de nouveaux défis stimulants chaque jour. Premier Tech Chronos offre une variété impressionnante d’équipements conçus afin de répondre aux besoins spécifiques de chaque client. Cette versatilité est fascinante, à mon avis, c’est ce qui permet à PTC de se distinguer de la concurrence. Travailler pour cette entreprise me pousse à améliorer constamment mes connaissances techniques, ce qui est très stimulant.

CE QU’ELLE CONSIDÈRE COMME ESSENTIEL POUR OCCUPER SON POSTE

Il faut aimer voyager, car ce travail nous amène à être souvent sur la route. Il faut savoir s’adapter rapidement à notre nouvel environnement de travail et à la personnalité de nos collaborateurs afin d’accomplir un travail de qualité. À mon avis, il ne suffit pas de travailler dur pour avoir du succès dans ce domaine. Je crois qu’il faut être passionnée par ce métier pour être à son meilleur. Personnellement, j’adore mon travail et il s’agit de ma plus grande passion !


LES DÉFIS QU’ELLE RENCONTRE AU QUOTIDIEN

Obtenir cet emploi a été un premier défi à surmonter car il s’agit d’un métier traditionnellement masculin. Un autre défi émane du fait que désormais, l’assistance technique est directement offerte chez le client. Cela fait en sorte que nous n’avons bien souvent qu’une seule chance de faire nos preuves. Tous les jours, je suis en contact avec de nouvelles personnes, alors je dois m’adapter à différentes personnalités. J’aime démontrer aux gens que je suis capable d’accomplir un travail physique et de m’ajuster à toutes les situations auxquelles je peux faire face. Chaque jour apporte son lot de nouveaux défis et j’apprécie le soutien que m’apportent mes collaborateurs.


LA DYNAMIQUE DE TRAVAIL DANS UN ENVIRONNEMENT MAJORITAIREMENT MASCULIN

D’entrée de jeu, je savais que c’était un domaine à prédominance masculine. Je me rappelle que lorsque j’ai amorcé ma carrière, il était plutôt rare de voir une femme travailler en tant que technicienne chez un client. Pendant plusieurs années, j’étais une des seules femmes œuvrant dans notre industrie. Au fil de mes voyages, j’ai eu la chance de rencontrer des femmes qui accomplissent un travail formidable en tant que techniciennes ou ingénieures.


SA PLUS GRANDE FIERTÉ PROFESSIONNELLE

Ma toute première semaine à l’emploi de Premier Tech Chronos a représenté un défi que je suis très fière d’avoir su relever. Après avoir signé mon contrat de travail le lundi, mon gestionnaire est venu me voir et m’a dit : « Alors, dis-moi, tu sais tout ce qu’il y a à savoir à propos de Siemens Step7, n’est-ce pas ? » Le vendredi, j’étais à Byhalia afin de prendre en charge un groupe d’ingénieurs français que Premier Tech Chronos avait engagé pour programmer une ligne de convoyeurs opérée par des travailleurs mexicains employés dans le cadre d’un projet européen. Tout s’est très bien déroulé pendant la première journée de travail, si bien qu’à la fin de celle-ci, j’étais convaincue que ce projet serait mon premier succès chez Premier Tech Chronos.







SON PARCOURS

J’ai entrepris mes études en gestion de projet au sein d’un groupe d’ingénierie mécanique.

J’ai immédiatement eu un coup de cœur pour cette discipline. Après avoir terminé mes

études dans mon pays d’origine, l’Espagne, j’ai eu envie de vivre de nouvelles expériences. C’est ce qui m’a conduite à accepter un stage chez Philips Lighting aux Pays Bas. À ce moment, l’Espagne était aux prises avec une crise économique majeure et les Pays-Bas m’apparaissaient comme un bon endroit pour travailler dans le domaine de l’ingénierie. Une fois mon stage terminé, j’ai décroché un poste chez Brabant Engineering où j’ai travaillé pendant plus de quatre ans tout en étudiant à distance en CAD/CAM/CAE. J’ai finalement intégré l’équipe Premier Tech Chronos il y a un peu plus d’un an.


CE QU’ELLE CONSIDÈRE COMME ESSENTIEL POUR OCCUPER SON POSTE

Évidemment, le fait d’avoir de bonnes connaissances techniques est essentiel dans notre domaine. Toutefois, je crois que dans notre industrie, il est maintenant nécessaire d’être créatif, d’avoir une pensée logique axée sur la résolution de problèmes, d’être ambitieux et d’avoir de bonnes aptitudes pour le travail d’équipe. De plus, il faut être ouvert aux nouveaux défis et être en mesure de s’adapter rapidement à toute situation.


LES DÉFIS QU’ELLE RENCONTRE AU QUOTIDIEN

Je travaille chez Premier Tech Chronos depuis peu de temps alors je dois constamment parfaire mes connaissances à propos de la grande variété d’équipements que nous produisons. Je crois que l’apprentissage évolutif est le meilleur moyen d’y arriver, alors je m’efforce chaque jour d’en apprendre un peu plus.


LA DYNAMIQUE DE TRAVAIL DANS UN ENVIRONNEMENT MAJORITAIREMENT MASCULIN

Je n’ai aucun problème à travailler entourée d’hommes. En choisissant de poursuivre mes études en ingénierie, je savais que j’allais côtoyer la gent masculine quotidiennement. Ce n’est donc rien de nouveau pour moi. Mon expérience m’a permis de voir davantage de femmes ingénieures intégrer les entreprises. On les encourage d’ailleurs fortement à continuer de s’y intégrer.


SA PLUS GRANDE FIERTÉ PROFESSIONNELLE

Briser la barrière de la langue a été pour moi une grande fierté. Étant native d’Espagne, je ne connaissais ni l’anglais ni le néerlandais. J’ai aussi dû m’adapter à la culture, à la façon de travailler et aux horaires totalement différents de ceux auxquels j’étais habituée dans mon pays d’origine. Je suis fière de ce que j’ai accompli jusqu’ici, mais je sais que ce n’est que le commencement.

Article suivant