Retour à l’accueil du blogue

COMMENT SE PRÉPARER À L’INSTALLATION D’UN ÉQUIPEMENT D’EMBALLAGE

29 juin 2016

COMMENT SE PRÉPARER À L’INSTALLATION D’UN ÉQUIPEMENT D’EMBALLAGE

Vous êtes en train de vous préparer à l’installation d’un nouvel équipement dans votre usine ? L’installation d’un nouvel équipement, que ce soit dans une ligne de production flambant neuve ou existante, peut représenter un défi. Pour rendre le processus aussi aisé que possible et pour vous économiser du temps et de l’argent en réduisant le temps d’immobilisation potentiel, posez les questions suivantes avant toute installation d’un nouvel équipement.

1. Tout d’abord, assurez-vous de parler avec le responsable de projet de votre fournisseur avant de commencer les préparatifs de l’installation. Il se peut qu’il dispose d’informations qui affecteront votre préparation. Il sera également votre point de contact principal pour toute question concernant la livraison du projet et vous donnera un aperçu de ce dont vous aurez besoin d’avoir à disposition et de ce que vous devez faire avant la livraison de l’équipement.

2. Demandez à votre fournisseur les exigences électriques et autres nécessités relatives au site avant de procéder à une installation en bonne et due forme. En posant ces questions à l’avance, vous saurez exactement ce que vous devez faire avant que le nouvel équipement arrive. Voici quelques points au sujet desquels vous devrez vous renseigner :

   a. Puissance (460 V/triphasé/60 Hz, 120 V, 24 V ou autres)
   b. Pneumatique (air comprimé) ; 90 psi, 60 SCFM …
   c. Dépoussiérage (diamètre du port, points multiples, pression, débit …)
   d. Câbles de communication (Ethernet ou autres)

3. Où les lieux de chute pour ces points sont-ils situés ? Cette information peut vous aider à économiser du temps et aidera le fournisseur à positionner le nouvel équipement. Demandez au responsable de projet la configuration finale et ajoutez des lieux de chute en cas de besoin. 

4. Existe-t-il des conditions environnementales particulières dans votre usine ? L’installation peut être compliquée si les techniciens de service doivent travailler dans de telles conditions. 

5. Si l’installation implique un rinçage à haute pression avec des produits chimiques ou d’autres nettoyants, assurez-vous de partager les détails avec le fournisseur. 

6. Quelle est l’épaisseur de sol requise pour votre nouvel équipement ? Assurez-vous de questionner votre fournisseur au sujet du poids exact de votre nouvel équipement, les robots transmettront des forces supplémentaires au sol pendant le déplacement. L’équipement robotique, par exemple, a généralement besoin d’un minimum de 8 pouces de renforcement de sol supplémentaire. 

7. La stabilité est un autre facteur qu’il faut garder à l’esprit pour un équipement incluant un robot. Assurez-vous donc de penser à des ancrages. Les robots peuvent bouger très rapidement et tout équipement qui en contient doit rester stable. Des ancrages sont-ils inclus dans le nouvel équipement ? Si cela n’est pas le cas, disposez-vous de tous les ancrages requis pour le nouvel équipement ?

8. Est-ce que vous devez délocaliser des conduites ou d’autres éléments ? L’installation d’un nouvel équipement peut vous forcer à relocaliser des composants existants en fonction de la taille et de la configuration du nouvel équipement. Assurez-vous que l’intégralité de la relocalisation soit effectuée avant le début de l’installation, afin d’éviter tout délai et temps d’immobilisation de la production.  

9. L’éclairage est-il adéquat pour le nouvel équipement ? Envisagez des méthodes d’éclairage alternatives sur le site d’installation, afin de permettre au technicien d’effectuer son travail correctement. Vous devrez également penser à (re)positionner vos dispositifs d’éclairage actuels.

10. Est-ce que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour la mise en service de l’équipement ? Établissez une liste de tout ce dont vous avez besoin pour effectuer des essais et mettre votre équipement en marche. Ceci peut inclure des sacs vides, des rouleaux de film pour sacs, des palettes, du film d’emballage, des étiquettes, des étiqueteuses, des imprimantes, de la colle, l’ensacheuse, des feuilles etc.

11. Au cas où la préparation de l’installation ne se passe pas comme prévu et que vous n’êtes pas prêt pour procéder à l’installation à la date prévue, est-ce que l’équipement peut être stocké pour une période prolongée dans une pièce sèche sans être détérioré ? Regardez si vous disposez d’un endroit sec pour stocker l’équipement, afin de prévenir sa détérioration. 

12. Est-ce que vous aurez besoin d’un contractant externe, comme un mécanicien, afin de réaliser l’installation mécanique ? Demandez à votre fournisseur si ce service est compris dans votre contrat. Si cela n’est pas le cas, vous devrez engager un contractant externe en mesure de s’adapter au calendrier d’installation. 

13. Est-ce que vous avez besoin d’un contractant externe pour câbler le nouvel équipement ?

14. Les câbles sont-ils inclus dans votre nouvel équipement ? Encore une fois, demandez à votre fournisseur. Il se peut que vous ayez besoin d’acheter des câbles à un autre endroit et de les avoir à disposition sur place pour l’installation. 

15. Quand est-ce que les techniciens du fournisseur sont-ils disponibles pour superviser l’installation, la mise en service et la formation ? Dès que vous connaissez la date de livraison, planifiez ces étapes avec les techniciens de service du fournisseur et le personnel approprié de votre usine.

16. Quelle est la taille de la porte ou de tout autre accès à travers laquelle/lequel l’équipement sera livré ? Avant la livraison, demandez à votre fournisseur la taille de la pièce d’équipement la plus grande ? De cette façon, vous serez en mesure d’identifier l’entrée appropriée pour la livraison de l’équipement et de préparer une alternative, si les ères de livraison dont vous disposez sont trop petites. 

17. Est-ce que vous disposez d’un chariot élévateur à fourches ou d’outils équivalents pour déplacer le nouvel équipement depuis le camion de livraison jusqu’au lieu de destination à l’intérieur de l’usine ? 

18. D’autres éléments et outils peuvent également être requis pour la manipulation ou l’installation de l’équipement, notamment des câbles, des pied-de-biche, une soudeuse, etc. Demandez à votre fournisseur ce dont vous avez besoin.

19. Combien de temps l’équipe de production vous donne-t-elle pour enlever l’équipement existant et installer le nouvel équipement ? Est-ce que vous avez un « plan B » au cas où l’installation ou la mise en service durerait plus longtemps que prévu ? Confirmez le temps nécessaire avec le responsable de projet, et prévoyez un plan de secours. 

20. Quelles sont les pièces de rechange qui doivent être stockées ? Au minimum, vous aurez besoin d’un kit pour la mise en service.

21. Informez les autres équipes de votre usine concernant l’installation du nouvel équipement, et dites-leur à quelle date elle aura lieu. Il est particulièrement important d’informer votre équipe à ce sujet, car cela pourrait affecter la production pendant quelques jours. Avertissez également les autres membres de l’équipe pour les informer qu’ils pourraient être sollicités pour vous aider dans votre préparation. 

22. Partagez les procédures de sécurité internes de votre usine, les besoins en formation de sécurité et toutes les autres normes internes en vigueur avec votre fournisseur. Il se peut que les fournisseurs travaillent avec de nombreux clients et aient affaire à de multiples normes de sécurité, assurez-vous donc que votre fournisseur soit au courant des règles de sécurité en vigueur dans votre usine, de façon à ce qu’il puisse les respecter en bonne et due forme. 

23. Est-ce que vous avez besoin que le personnel d’installation du fournisseur subisse un test de dépistage de drogues, est-ce que vous avez besoin de preuve d’assurance ou est-ce que vous devez satisfaire à d’autres exigences de la part de votre compagnie d’assurance ? Demandez tout cela à votre compagnie d’assurance et assurez-vous de renseigner le fournisseur au sujet de toutes les mesures que son personnel doit prendre avant de pouvoir travailler sur votre propriété.

24. Participez au test de réception en usine (FAT) du fournisseur dans votre usine. Cela augmentera votre niveau de compréhension de l’équipement et pourrait soulever des questions que vous devriez poser. Le but est d’éviter les surprises lors de l’installation. Dans la mesure du possible, impliquez le personnel de maintenance et de production et tenez les employés de production au courant et renseigné au sujet du nouvel équipement.

25. Prévoyez une visite d’inspection post-installation avec le technicien du fournisseur. Ceci réduira la courbe d’apprentissage pour vos employés, et c’est particulièrement important lorsque vous passez d’un équipement manuel à un équipement robotisé/automatisé. Obtenez toutes les informations dont vous avez besoin auprès de votre fournisseur ; il souhaite vous servir en tant que source d’informations et être un partenaire à vos côtés afin d’atteindre votre objectif. 

26. Questionnez votre fournisseur au sujet de la maintenance préventive (PM) : Qu’est-ce qui doit être effectué, et à quelle fréquence ? Informez votre ingénieur responsable de la fiabilité qu’il y a un nouvel équipement qui nécessite une PM. L’équipe de service après-vente du fournisseur peut tout vous dire au sujet des étapes de son processus de support après-vente. 

27. Prévoyez la formation de tous les opérateurs et du personnel de maintenance. Si une formation est requise pour les employés des équipes de nuit, informez-en le fournisseur, de façon à ce que cette formation puisse également être planifiée.

Article suivant