OPTIMISATION DE PALETTE 101: 5 RÈGLES DE BASE

header_pallet_5_rules

Tout d’abord, il faut comprendre que l’optimisation de vos palettes se prépare bien avant de palettiser vos produits : ça commence par une stratégie d’emballage bien choisie pour votre production. Peu importe votre industrie, il y a quelques éléments de base à prendre en considération au moment d’établir votre approche.

PREMIÈRE RÈGLE

Tirez le maximum de la conception de votre emballage pour l’adapter pleinement à votre produit. Ce dernier doit occuper la grande majorité de la dimension de l’emballage sélectionné, ce qui lui donnera d’entrée de jeu une stabilité non négligeable.

DEUXIÈME RÈGLE

Que ce soit des sacs ou des boîtes, il faut être certain que le matériel d’emballage choisi est assez résistant pour votre produit. Ça peut sembler simple, mais c’est primordial à une bonne pratique d’emballage. Garder en tête que votre palette passera sous différentes conditions et sera empilée sur ou sous d’autres palettes ; les produits emballés à l’intérieur de la palette subiront donc eux aussi les mêmes circonstances.

TROISIÈME RÈGLE

Justement, en ce qui concerne les conditions variables, votre palette en subira plusieurs : du moment où elle sera entreposée dans votre usine ou encore lors de son transport vers un client. Vous devez préparer votre production et votre palette en prévision de 4 causes fréquentes de dommages: la pression, le choc, les vibrations et l’environnement.

Pressure, shock, vibration and environmental icons


La pression : Votre palette sera empilée parmi d’autres palettes. La pression que pourrait créer une charge potentielle doit être prise en considération quand vient le temps de choisir le type d’emballage, la catégorie de palette, le modèle d’empilement des produits, etc.

Le choc : Votre palette et son contenu pourraient subir de grands coups à tout moment pendant le chargement et le transport. Maintenez à l’esprit le fait que vous ne savez vraiment jamais comment votre palette sera manutentionnée ; ainsi, vous pourrez la préparer pour affronter toutes situations dommageables qui pourraient survenir. N’oubliez pas de comprimer la palette grâce à des sangles de serrage et des couches de carton ondulé.

Les vibrations : Dès l’entrée en contact avec le chariot élévateur, votre palette éprouvera des vibrations constantes qui seront amplifiées par la charge totale. Si vous emballez des produits à forte densité dans des boîtes, vous devriez prévoir une solution d’isolation pour prévenir l’amplification de cette situation. Aussi, l’utilisation de feuilles intercalaires entre les étages de produits peut apporter une meilleure stabilité sur l’ensemble de la charge.

L’environnement : Une palette bien chargée sera entreposée et transportée de nombreuses fois dans des conditions environnementales qui risquent de changer. Votre palette pourrait être à la merci des éléments pendant un certain temps, ou être transportée dans une remorque à -10°C ou dans un conteneur humide à 45 °C. Peu importe, vos produits doivent être sauvegardés grâce à un système de protection comme une emballeuse ou une housseuse.

Straps, Sheets and wrap palletizing protection


QUATRIÈME RÈGLE

Choisissez le modèle de palette approprié à vos besoins ainsi qu’à ceux de vos clients. Il y a 6 types de palettes en bois certifié ISO 6780. Certaines industries ou clients peuvent préférer certains modèles à d’autres, ou même préférer celles en plastique, qui offrent ses propres avantages. La clé est d’être régulé quant à ce qui est attendu de vous et de votre cargaison lorsqu’elle quitte votre usine.

CINQUIÈME RÈGLE

Pensez votre palette comme d’un bloc. Elle doit être compacte, solide et parfaitement carrée pour pouvoir atteindre une cohésion optimale. Une palette condensée et empaquetée sera beaucoup plus stable et vos produits en seront donc beaucoup mieux protégés. Il est primordial que vos produits soient bien alignés ou bien échelonnés sur la palette. Vous devez absolument éviter les formes de palette pyramidales ou encore tout produit qui dépasserait de la palette au premier rang si vous voulez obtenir un bloc parfait. Une palette sans défaut et bien configurée va diminuer les chances d’endommager les produits pendant la manutention, mais permettra aussi à votre palette d’être bien empilée et entreposée de manière adéquate.

Perfect pallet loads

Finalement, le secret d’une palette optimale est simple : c’est la somme de tous les détails que vous aurez intégrés dans votre stratégie et votre ligne d’emballage qui vous permettront d’y arriver. En tenant compte que vous devez protéger vos biens contre les variables incontrôlables tout en optimisant chacune des étapes de votre stratégie, comme le matériel d’emballage ou le choix de la palette, tous les efforts déjà mis dans votre produit seront préservés jusqu’à la fin de votre ligne et davantage. Une fois arrivé à l’étape de la palettisation, le dernier facteur décisif qu’il vous restera à déterminer, pour maîtriser l’efficacité de votre palette au maximum, sera d’établir le modèle de configuration à privilégier.